Les punaises de lits : tout savoir sur elles et sur leur piqure?

Depuis quelques années, on parle beaucoup d’invasion de punaises de lit, dans les habitations, les hôtels et parfois même les endroits publics. Pour des raisons plus ou moins claires, les punaises de lit ont refait surface. Différentes théories peuvent expliquer leur retour, L’augmentation et la fréquence des  voyages ou la résistance génétique développer aux différents insecticides, mais aucune n’est considérée comme la cause précise.

Malgré la rigueur du froid hivernal du Québec, les punaises de lit arrivent à survivre dans le confort de nos maisons.

Qu’est-ce qu’une punaise de lit ?
Les punaises de lit sont des insectes sans ailes, autrement dit, des arthropodes. Elles sont aussi extrêmement hématophages signifiant qu’elles sont attirées par le sang humain qui est en fait leur nourriture. Ce sont les plus anciens parasites de l’homme du fait qu’ils existaient déjà il y a plus de 10 000 ans d’après certaines études.

Ayant moyennement la taille d’un pépin de pomme, cinq à sept millimètres de long (stade adulte), cet insecte nuisible est généralement de forme ovale et plate. Sa couleur brune vire au bourgogne foncé après avoir sucé le sang d’un individu et on peut nettement apercevoir un grossissement au niveau de sa partie inférieure.

Généralement, les punaises de lit se nourrissent durant la nuit, mais cette théorie n’est pas toujours vraie. Comme les punaises ne peuvent pas grimper sur les surfaces lisses, elles se réfugient aussi dans les jointures et rembourrages des mobiliers tels que des chaises ordinateurs, divans et elles réussissent même à piquer à travers les vêtements légers. Les endroits où nous somment habituellement statiques durant plus de 45 minutes sont des endroits de prédilections pour la punaise de lit.

Peuvent-elles vivre sans se nourrir de sang?
Il faudra de 4 à 8 minutes pour que les punaises soient satisfaites de leur repas. Bien rassasiées et sur disponibilité de nourriture, les punaises de lit adultes  se nourrissent au 3-4  jours. Par contre, il faut noter qu’elles peuvent vivre durant un an , voire un an et demi, sans manger, si les conditions de vie leur permettent. Leur appareil de piqure se plie en dessous de leur tête lorsqu’elles ne se nourrissent pas.

La reproduction des punaises de lits
Durant la période de vie d’une femelle, elle peut pondre jusqu’à 500 œufs en raison de deux à cinq œufs par jour, et ce, avec un seul accouplement. Les mères doivent se nourrir de sang humain pour pondre et se trouver dans un milieu à une température comprise entre 14 et 27 °C. Plus la température est élevée, plus le cycle de développement sera rapide. Les maisons sont un endroit idéal pour eux, notamment la chambre à coucher, les divans et les chaises d’ordinateur, où elles seront plus près de leur butin.

Les jeunes punaises sont difficiles à détecter à cause de leur couleur ambre voir transparente. Dès leur éclosion, elles ont besoin de sang pour évoluer vers l’âge adulte et se reproduire leur tour. Après chaque repas la punaise mue et se retrouve a un stade supérieur jusqu’elle atteigne le stade adulte ou elle devient sexuellement active..

Comment les punaises traquent-elles leurs proies ?
Malgré quelques incapacités, les punaises de lit sont prêtes à franchir des dizaines de mètres pour atteindre leur repas sanguin. Bien entendu, la distance à franchir variera selon la répartition des individus dans le milieu de vie. Si elles se réfugient dans une partie du lit, matelas ou structures, la distance en sera considérablement réduite.

Comme elles fuient la lumière du jour ou les lumières artificielles trop intenses, les punaises de lits devront attendre la nuit sombre pour se nourrir. Comme d’autres insectes, les punaises détectent la chaleur et le gaz carbonique qui se dégagent du corps humain.

Comment les punaises de lits arrivent-elles dans votre chambre?
Si elles ne se font pas écraser durant leur repas, les punaises de lit se trouvent d’autres cachettes pour digérer et changer de stades. S’il s’agit d’une femelle, ce nouveau lieu de refuge devient une nouvelle zone contaminée puisqu’elle pourra y pondre des oeufs.

Une autre propagation possible est la contamination passive. Celle-ci se traduit par le transport accidentel de ces insectes par le biais d’un voyageur. Dans ce cas, plus les personnes hébergées sont nombreuses, plus la transmission est importante, d’autant plus si elles trouvent des abris.

Lieu de refuge des punaises de lit
Il n’existe pas de pays spécifiques pour les punaises de lit. En effet, elles se trouvent partout dans le monde dont le Québec et peuvent envahir des milieux de vie tels que les :
– Hôtels ;
– Chambres d’hôtes ;
– Écoles ;
– Crèches ;
– Hôpitaux ;
– Dortoirs ;
– Maison de retraite ;
– Maisons d’habitation.

Les punaises de lit ne supportent pas toute forme de lumière, que ce soit naturel ou artificiel. Elles se réfugient donc généralement dans :

  • Les coutures : que ce soient des draps, des couvertures, des matelas ou des sommiers à ressorts, les punaises de lits se cachent souvent dans les cordons ;
  • Les mobiliers : ces petites prédatrices sont également tranquilles dans les fissures, les crevasses et les jointures de meubles à savoir tableau ou tringle de rideau.

Quels sont les symptômes liés aux piqures de punaises de lits ?

Après quelques heures voir même immédiatement  suivant les piqures des punaises de lit, les lésions apparaissent sur la peau des victimes des morsures. En général, les morsures ne se font pas sentir lorsque les punaises prennent leur repas du fait qu’elles injectent un anesthésiant et un anticoagulant. De ce fait, la chance pour qu’une victime se réveille au milieu d’un repas de punaises est minime.

Veuillez noter que plus de 50% de la population ne feront jamais de réaction aux piqures de punaises de lit.

Les zones les plus mordues par les punaises de lit sont souvent :

– Les jambes ;
– Les bras ;
– Le dos ;
– Le cou .

Dans tous les cas, les morsures ne provoquent pas de problèmes graves pour les personnes mordues. Après une morsure, la peau réagit et on voit apparaitre :
– Des petites lésions sur les zones piquées. Ces petites boursoufflures rougeâtres disparaitront au bout de quelques jours voir même quelques minutes.
– Sinon, une simple piqure suffit pour que des bosselures géantes et parfois même des bleues apparaissent pour les personnes sensibles.
– Bien qu’il s’agisse d’un cas très rare, les effets sont parfois désastreux chez un individu allergique. Des risques d’anémie peuvent atteindre les enfants.

Bien que les morsures provoquent des démangeaisons, il faut, cependant, éviter de gratter les parties mordues. Ceci pourrait certainement entrainer des infections secondaires.

Les punaises de lit et la santé

De nombreuses personnes se posent des questions concernant la propagation des maladies par les punaises de lits. Heureusement, malgré que les punaises de lit soient des hématophages, elles ne sont pas, jusqu’à ce jour, un facteur de quelconques maladies.

Cependant, leurs piqures engendrent les lésions dermatologiques, voire des allergies pour les personnes plus sensibles. En cas d’invasion sévère, les piqures s’accroissent également et peuvent entrainer des troubles psychologiques importants.

Si vous soupçonnez la présence de punaises de lits dans un lieu de vie ou de travail, essayez de les trouver ou faites appel à des spécialistes de détection de punaises de lit pour savoir le degré de contamination.

© 2017 PK-9